La Lager ? Un blonde pas comme les autres

Amandine Delafon, notre co-fondatrice, explique pour nous ce qu’est une Lager. Le nom vous est familier, mais sauriez-vous véritablement expliquer de quoi il s’agit ? Pourquoi dire Lager plutôt que Blonde ?
Voici en quelques mots son explication simple et efficace, installez-vous confortablement avec une Lager engagée Cocomiette et découvrez ce procédé de fabrication ! De quoi briller lors de votre prochain apéro anti-gaspi.
Quelle est l’origine de la Lager?
L’histoire de la Lager débute en XVème siècle en Bavière, plus précisément dans les Alpes. Il faudra attendre 4 siècles avant que cette bière légère prenne un véritable essor grâce à l’exploitation industrielle à Munich dans un premier temps, avant de s’étendre en Europe. Le mot « Lager » vient de l’Allemand « Lagern » qui veut dire « Stocker ». Ce nom est lié à son procédé de fabrication.
J’en déduis que son procédé de fabrication est donc différent des autres, en quoi consiste-il ?
Il s’agit de la fermentation basse. Elle désigne une fermentation qui va se faire à une température moins élevée (10°C) qu’une fermentation haute (20°C). On y ajoute des levures adaptées qui vont se déposer au fond de la cuve et le temps de fermentation s’allongera. Comme la Lager est plus longue à produire il faut donc pourvoir la stocker, ce qui expliquer son nom.
Quels sont les arômes/saveurs spécifiques d’une Lager ?
Bien que plus légère en alcool, la Lager va avoir des arômes de houblon et de malt plus prononcés. A la dégustation, on peut également sentir un pointe d’amertume qui vient relever le goût.
Comment différencier une bonne d’une mauvaise Lager ?
La difficulté de la Lager est son intransigeance, elle laissera tout de suite entrevoir le moindre faux goût présent dans la bière.
Qu’est ce qui rend la Lager au pain Cocomiette si unique ?
La présence du pain en fait une bière très portée sur les notes de céréales. Une finale sèche et une amertume persistante différencient la Lager Cocomiette de toutes les autres.
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *